Pourquoi investir en Afrique ? : 10 bonnes raisons

You are currently viewing Pourquoi investir en Afrique ? : 10 bonnes raisons

Tu veux faire du business en Afrique ? Tu es fou ? Tu vas jeter ton argent par la fenêtre. Qui n’a jamais entendu cette phrase lors d’une discussion avec son entourage ? Et souvent, pour contrer cette réticence des africains eux-mêmes à investir dans leur propre continent, on est à court d’idées, tellement investir en Afrique semble être une idée de fou ? Mais franchement, est-ce vraiment le cas ? L’Afrique est-il ce continent où les conditions sont si repoussantes pour y investir ? Bien sûr que non !!! Au contraire, malgré toute la propagande négative à propos du continent, il y a plusieurs raisons qui peuvent vous pousser à investir en Afrique. Dans cet article, je vais vous en dévoiler dix.

1. L’Afrique est la région la plus rentable au monde

L’Afrique est la zone économique où les investisseurs peuvent encore réaliser des retours sur investissements hors du commun. Le célèbre dirigeant d’entreprise franco-ivoirien Tidjane Thiam qui connaît bien le monde de la finance, dit d’ailleurs : Quand je parle aux investisseurs, je leur dis si vous voulez multiplier par 100 votre mise, allez à la Silicon Valley. Si vous voulez la multiplier par 1 000, allez en Afrique.

Divers facteurs rendent les perspectives de rentabilité de l’Afrique plus radieuses et font qu’il est impératif d’investir sur le continent et de contribuer ainsi à son progrès socioéconomique. Les entreprises de divers secteurs réalisent d’importants bénéfices. À l’exemple, des compagnies pétrolières qui connaissent un essor remarquable ou encore les sociétés d’importation qui ne cessent de multiplier leurs chiffres d’affaires, le secteur même de la télécommunication se développe à une vitesse vertigineuse ces dernières années.

Selon un rapport de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement, durant la période de 2006 à 2011, l’Afrique aurait enregistré le taux le plus élevé de rendement des investissements directs étrangers, soit 14 %, à comparer aux taux de 9,1 % en Asie, 8,9 % dans la région Amérique latine et Caraïbes. Le taux à l’échelle mondiale est de 7,1 %.

2.  Un continent avec une croissance économique continue

L’Afrique regorge de matières premières convoitées dans le monde entier et grâce auxquelles, elle connaît une croissance toujours plus élevée. Alors que les économies développées ont beaucoup de mal à dépasser le seuil des 2 %, la croissance de l’Afrique dépasse nettement les 5 % en moyenne par an depuis 2008. En dépit de nombreux facteurs externes défavorables, plusieurs pays d’Afrique comme la Côte-d’Ivoire, le Ghana ou le Rwanda ont su maintenir une bonne trajectoire de croissance, en diversifiant leurs économies et en stimulant la productivité. L’Afrique est indubitablement en plein essor économique et c’est là un facteur très favorable à l’investissement.

3. L’abondance de main d’œuvre

L’Afrique, ce qui n’est pas le cas des autres continents, regorge d’une main d’oeuvre abondante et bon marché. En effet, la population africaine est relativement jeune. Plus de 60 % des Africains ont moins de 25 ans, si les pays développés n’en comptent que 27 % et le reste des pays en développement 44 %. L’Afrique possède donc une source de main-d’œuvre considérable pour faire tourner sa propre économie. Si ces jeunes ont accès aux formations adéquates, ils deviendront un potentiel énorme pour les entrepreneurs qui n’auront plus à importer la main-d’œuvre à coup de milliards, mais pourront plutôt donner du travail à la population locale.

4. L’Afrique constitue  un grand débouché.

Étant donné le boom démographique africain, le continent est désormais un nouveau marché de consommation grâce à l’apparition d’une nouvelle classe moyenne. Le secteur agroalimentaire par exemple aura donc un grand rôle à jouer. Nous l’avons déjà expliqué dans cet article. Ce secteur tout comme l’e-commerce ou l’immobilier constitue un domaine d’investissement à privilégier si vous voulez investir en Afrique. Avec la mise en place progressive de la ZLECAF (Zone de Libre-Echange Continentale Africaine), à l’horizon 2050, investir en Afrique, vous donnera accès à un marché potentiel de 2 milliards d’habitants. Si ça ce n’est pas une perspective encourageante…

5. Un continent en chantier perpétuel…

L’Afrique connaît un boom dans le domaine de la construction immobilière, une opportunité qui  créera sans doute beaucoup de richesses pour les entrepreneurs du continent. Il n’est pas surprenant que l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, ait investi dans le secteur du ciment.

Le ciment n’est qu’un exemple des nombreux matériaux de construction dont la demande augmente en Afrique. La demande d’acier est une autre opportunité commerciale de plusieurs milliards de dollars qui est probablement plus importante que le ciment. Le bois, les matériaux de toiture, le verre, les peintures, la plomberie et les fournitures électriques sont d’autres produits qui bénéficient d’une forte demande en raison du boom de la construction sur le continent et du boom démographique.

Précisément au Nigeria, les investisseurs estiment le potentiel dans le secteur immobilier à 400 milliards USD. Le déficit de logements au Nigeria, estimé à 17 millions d’unités, a créé d’immenses opportunités dans le secteur immobilier du pays, ce qui en fait une destination privilégiée par les investisseurs locaux et étrangers. Le marché des classes moyennes et des classes moyennes inférieures, à lui seul, nécessite environ 4 millions d’unités d’habitation, ce qui représente environ 20-25% du déficit.

6. Facilité dans la réalisation des projets

L’élaboration des projets jusqu’à sa réalisation est beaucoup plus facile en Afrique qu’ailleurs dans le monde. On peut, en Afrique, par exemple, démarrer un projet à 500 €. Si vous disposez de fonds limités, l’astuce est de débuter dans des secteurs accessibles et prioritaires avant de diversifier et de se lancer dans des activités plus complexes.

Même les gouvernements des pays africains adoptent une politique qui favorise la faisabilité des projets, en assouplissant certaines taxes aux investisseurs. Beaucoup de pays africains ont assaini ces dernières années leur environnement des affaires pour faciliter les investissement et améliorer le climat des affaires. Si nous prenons le cas du Sénégal, au cours des cinq dernières années, le gouvernement a mis en œuvre une série de réformes favorables à l’investissement, afin d’améliorer la compétitivité du pays. Par exemple, le nombre de procédures relatives aux transferts de propriété est passé de six à quatre, le temps nécessaire pour démarrer une entreprise est passé de 122 à 60 jours et le code des investissements du pays a mis en place des exonérations fiscales de trois ans au profit de certains projets.

7. L’Afrique est moins exposée aux fluctuations boursières

Du fait de ses nombreux problèmes, l’Afrique se trouve moins affectée par certains incidents qui touchent les autres continents. Aussi étrange que cela puisse paraître, les économies africaines font partie des plus résistantes. Ainsi, lors de la récession économique de 2009, l’Afrique est le seul continent avec l’Asie à avoir connu une croissance positive, de l’ordre de 2 %. C’est un continent qui reste très peu affecté par les fluctuations boursières et monétaires. Si vous hésitiez encore à investir en Afrique, vous devriez commencer à voir les choses autrement : l’Afrique est une terre d’opportunités.

8. L’abondance des ressources minières

Malgré les carences du secteur minier, le sous-sol africain est particulièrement riche et une bonne partie de ses trésors est encore inexploitée. Le continent disposerait près d’un tiers des réserve en minerais de toute la planète. La disponibilité de ces ressources minières favorise l’essor des usines de transformation. Investir dans ce domaine est une aubaine puisque les minerais étant déjà disponibles, les usines ne feront que tourner en plein régime.

9. La concurrence quasi-inexistante en Afrique

Malgré la présence de nombreuses entreprises sur le continent, nombre des besoins des consommateurs ne sont pas encore satisfaits. Et quand ils le sont, c’est la qualité des services qui laisse à désirer. C’est dire donc s’il y a encore des niches à occuper. Il y a aujourd’hui une forte croissance de la demande en produits et services qui favorise une hausse des prix et qui crée de ce fait un climat propice aux investissements. Vous pourriez ainsi réaliser d’importants bénéfices sur le long terme.

10. La digitalisation de l’économie fait des miracles en Afrique

La numérisation des services dans divers pays africains facilite les procédures administratives et offre en plus des perspectives d’investissement et de création d’entreprises. L’économie digitale explose et pourrait contribuer à la croissance des pays africains. Les taux de pénétration d’Internet ne cessent d’augmenter partout sur le continent faisant rentrer de plus en plus de personnes dans le circuit économique. Du transport à la fintech en passant par la logistique, de plus en plus d’entreprises misent sur le numérique pour innover et conquérir des parts de marché. Cependant le travail restant à faire dans le domaine digital reste colossal. En effet, l’utilisation du numérique permet de proposer des services répondant aux besoins des populations. Et Dieu seul sait, si en Afrique, les besoins sont immenses… En témoigne l’augmentation de start-ups proposant des innovations technologiques répondants aux réalités africaines.

Désormais, vous savez pourquoi il est temps d’investir en Afrique. Biensûr, vous allez toujours rencontrer des gens qui vous diront malgré tout que c’est risqué d’investir en Afrique. Demandez-leur s’ils connaissent un endroit sur cette planète où on peut investir sans risque. S’ils arrivent à vous répondre, prenez les au sérieux. Sinon poursuivez votre chemin et investissez en Afrique si c’est votre volonté en prenant soin de bien étudier le terrain et d’analyser vous-même les risques.

Lire aussi :

Top 5 des secteurs prometteurs en Afrique en 2021

10 jeunes entreprises à suivre en 2022 en Afrique francophone

Top 5 des jeunes entrepreneurs qui font bouger l’Afrique francophone

 

Laisser un commentaire