Résumé du livre : « 40 ans de prison ou 5 ans de travail forcé ! » de Maxime Victor

You are currently viewing Résumé du livre : « 40 ans de prison ou 5 ans de travail forcé ! » de  Maxime Victor

Le titre 40 ans de prison ou 5 ans de travail forcé !  annonce d’emblée le ton du livre de Maxime Victor. L’auteur est entrepreneur et vit principalement au Canada. Il fustige le salariat qui pour lui est la nouvelle prison du 21e siècle. Travailler de 9h à 17h pendant 40 ans pour aller ensuite à la retraite ne vous permet pas de profiter de votre liberté. C’est quand on est jeune qu’on a de l’énergie à dépenser et non à 60 ans quand on est à la retraite. Pour cela, la seule solution selon Maxime Victor, c’est de devenir entrepreneur. L’entrepreneuriat vous offre la possibilité de devenir riche et profiter de votre liberté si vous êtes suffisamment motivé alors que le salariat vous empêche de jouir de votre liberté.

40 ans de prison

Tout au long du livre, le lecteur est frappé par la puissance des mots de Maxime Victor. Il compare le travail salarié à 40 ans de prison où le système fait tout pour te garder en bonne santé pour que tu travailles pour lui au lieu de travailler pour toi même. Il traduit cela par l’équation 40 x 40 x 40 ? Vous travaillez 40 heures par semaine, durant 40 ans, pour ensuite avoir 40 % de votre salaire à la retraite. Or quand vous serez à la retraite aux environs de 60 ans, vous n’aurez plus d’énergie pour lancer des propres affaires.

5 ans de travail forcé

Si vous lisez cet article et vous êtes de ceux qui veulent être libres alors Maxime Victor conseille la méthode 5 ans de travail forcé. Pourquoi 5 ans ? Parce qu’en entrepreneuriat, les périodes les plus compliquées sont les 5 premières années. Pendant ces 5 ans, vous allez devoir vous lancer tout seul, monter un business, échouer, souffrir mais si vous réussissez alors vous serez libre pour le reste de votre vie. Pour avoir la liberté, il y a toujours un prix à payer. C’est ainsi !

Les probabilités de réussite sont beaucoup plus élevées si tu investis en toi – en mettant une entreprise sur pied.

Selon Maxime Victor, quelque soit le chemin choisis, vous allez forcément souffrir. Si vous choisissez les 5 ans de travail forcé, la souffrance viendra avant la réussite. Si vous choisissez les 40 ans de prison, vous aurez la souffrance du regret quand il sera trop tard. Il prend l’exemple des sportifs qui doivent souffrir à l’entrainement pendant des heures, des années avant de devenir les champions. Biensûr à la télé, tout le monde ne voit que le sourire radieux de la victoire sans s’imaginer tout le travail qu’il y a eu derrière. C’est exactement la même chose que propose Maxime Victor pour celui qui veut devenir libre. Souffrir 5 ans pour bâtir des entreprises et ensuite profiter de la liberté.

Une phrase phare permet de résumer cette philosophie de vie :

Il existe deux types de souffrance. Celle qui vient avec l’effort et celle qui vient avec les regrets.

Si vous n’acceptez pas souffir pour vos ambitions, vous aurez des regrets pour le restant de votre vie. C’est pour cela que vous allez rencontrer plein de gens qui n’ont qu’un mot à la bouche : « j’attends le bon moment ». Ils attendent le bon moment toute leur vie et la finisse en n’essayant rien. Beaucoup de personnes veulent réussir sans payer le prix. Or comme le dit Maxime Victor, personne n’a jamais réussi sans rencontrer de difficultés.

Vous avez aimé ce résumé et vous voulez accéder à d’autres résumés de livres rares ? Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir gratuitement les prochains résumés de livres sur l’entrepreneuriat dans votre boîte mail.

Flèche_guide

Dans la suite du livre, Maxime Victor donne des conseils de marketing. Un entrepreneur qui veut réussir ne doit pas blaguer avec le marketing. Au démarrage de votre entreprise, vous devez fixer un budget pour le marketing et préparer bien soigneusement votre campagne de communication.

Un entrepreneur, c’est une personne qui résout des problèmes pour les autres en échange d’une rémunération.

Maxime Victor donne un autre conseil. Tu dois bâtir une équipe si tu veux aller loin. Si tu veux travailler tout seul sur ton projet 24h sur 24h tu n’iras nulle part. L’objectif pour toi, c’est de bâtir un système qui peut fonctionner même en ton absence. Autre chose, durant votre parcours, n’oubliez surtout pas que l’entrepreneurait est dur. Ne tombez pas dans le piège d’Internet où des gens se présentent comme entrepreneur tout simplement parce qu’ils ont un beau site web.

Autre point important, Maxime Victor compare la mentalité francophone à la mentalité anglaise. Pour les francophones, l’important c’est de participer alors que les anglophones veulent tout gagner. Et cela se voit en entrepreneuriat où les entreprises anglophones dominent le marché. Cette mentalité est un fléau à éradiquer dans le monde francophone selon Maxime Victor.

La perfection est l’ennemi numéro un de la progression.

Le message de Maxime Victor est clair. Nous vivons dans un système qui veut nous rendre esclave en travaillant pendant 40 ans, nous volant ainsi notre liberté. Si vous voulez être libre, vous savez ce que devez faire : 5 ans de travail forcé à moins que vous préférez les 40 ans de prison …

Nous espérons que cet résumé vous a été utile. Pour mieux choisir les livres qui aideront nos chers lecteurs, pouvez-vous maintenant nous écrire dans le formulaire ci-après le résumé de livre que vous aimerez lire  prochainement ?

Flèche_guide

Lire aussi :

Résumé du livre : « La chèvre de ma mère », Ricardo Kaniama

« L’autoroute du millionnaire : la voie express vers la richesse »

Top 5 des jeunes entrepreneurs qui font bouger l’Afrique francophone

 

 

Cet article a 6 commentaires

  1. Ahui

    Puissant message

  2. Benm Malawu

    Un livre fort et puissant pour la motivation entrepreneurial.
    Vraiment intéressant !

  3. Benm Malawu

    Un livre fort et puissant pour pa motivation entrepreneurial.
    Vraiment intéressant !

  4. Koumoussa cedric

    Tres intéressant

Laisser un commentaire