Le quadrant du cashflow : Robert Kiyosaki

You are currently viewing Le quadrant du cashflow : Robert Kiyosaki

Le quadrant du cashflow écrit par Robert Kiyosaki, fait suite à son autre best-seller bien connu, Père riche, Père Pauvre. Dans ce livre, l’auteur explique que le modèle actuel d’éducation financière héritée de l’ère industrielle et basé sur les diplômes est démodé. Dans l’ère numérique basée sur la circulation de l’information, ce modèle n’est plus adapté. Pour lui, le meilleur conseil à donner aujourd’hui serait d’aller à l’école, d’obtenir son diplôme, créer ensuite son business et enfin de devenir investisseur. Le but final est d’arriver à créer un système qui puisse vous emmener à la liberté financière. Il propose pour cela, la notion de quadrant du cashflow que vous allez comprendre dans la suite de ce résumé.

Qu’est-ce que le quadrant du cash-flow ?

Robert Kiyosaki propose un quadrant qui divise la société en 4 types de profils correspondant à des niveaux de libertés financières différentes. Ces 4 types sont :

  • les employés (E) : ils travaillent à temps plein et ne possèdent pas le goût du risque. Ils jouent donc la sécurité, pensent que l’argent n’est pas très important et n’en font pas une priorité.
  • les travailleurs indépendants (T) : Ils travaillent aussi, mais généralement n’ont pas de patron. Le plus important pour eux, c’est l’indépendance. Ce sont par exemples les avocats, les médecins, les artisans…
  • les entrepreneurs ou propriétaires d’entreprises (P) : ils créent un business où ils emploient des gens et ce business leur rapporte de l’argent. Ils sont toujours à la recherche de nouvelles personnes compétentes et talentueuses à recruter.
  • les investisseurs (I) : ils ont suffisamment d’argent et l’utilisent pour investir en vue de le multiplier. Ils ne travaillent pas pour l’argent, mais l’argent travaille pour eux.

Les employés et les travailleurs sont du côté gauche du quadrant. Leur revenu est directement lié à la quantité de travail fourni ou le temps passé au boulot. Si dans un mois par exemple, ils ne vont pas au boulot, et bien, ils n’ont pas de paye. Du côté droit du quadrant, on retrouve les entrepreneurs et les investisseurs. Généralement, ils sont un système qui leur assure des revenus même s’ils ne travaillent pas. Pour simplifier, les entrepreneurs recrutent des gens qui travaillent pour eux, même en leur absence et les investisseurs ont de l’argent qui travaille pour eux…

Quadrant du Cashflow

En résumé, quand tu es du côté gauche du quadrant, tu échanges ton temps contre l’argent et quand tu es du côté droit, tu as un système qui te ramène de l’argent. Chaque personne est forcément dans un quadrant. Si vous vous voulez être libre financièrement, vous avez intérêt à être dans les quadrants du côté droit (Entrepreneur et Investisseur), le meilleur étant le quadrant de l’investisseur. Nous allons voir en détail les caractéristiques de chaque quadrant.

Si vous trouvez ce résumé utile, abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir gratuitement les prochains résumés de livre de business en pdf dans votre bôite mail.

1. Le Quadrant des employés

Si vous êtes salarié, vous êtes dans ce quadrant. Vous vendez votre temps pour de l’argent. Comme vous faites un nombre d’heures de travail par jour, forcément votre revenu est limité à un salaire fixé d’avance. Attention, on peut être PDG, et faire quand même partie de ce quadrant. La seule différence, c’est que vous vendez votre temps un peu plus cher. Lorsque vous êtes dans ce quadrant, votre salaire, vous permet d’assurer les besoins de base. Cependant, il arrive souvent que ce salaire ne suffise pas à couvrir les dépenses. Naturellement, ce quadrant est la voie la plus lente qui amène à la richesse.

2. Le Quadrant des travailleurs indépendants

Dans ce quadrant, on retrouve des professions comme les avocats, les médecins, les artisans ou les propriétaires de petites et moyennes entreprises. Le point commun entre toutes ces professions, vous l’aurez remarqué, est que le boulot à réaliser dépend complètement de la disponibilité des personnes. En d’autres termes, si vous êtes dans ce quadrant, vous êtes à la fois le patron et l’employé. Si l’avocat  qui a ouvert son cabinet tout seul et n’a aucun employé est absent, les clients ne pourront pas le trouver et c’est un manque à gagner. Même si on peut bien gagner sa vie dans ce quadrant, le fait d’être limité en temps fait que les revenus seront plafonnés.

3.  Le Quadrant des propriétaires d’entreprise

Pour simplifier par rapport au contexte africain, vous retrouverez dans ce quadrant les entreprises qui font un chiffre d’affaires annuel de plusieurs millions. Ceci est possible, car les propriétaires d’entreprises ont fondé un système d’entreprise bien organisé qui tourne tout le temps grâce aux employés. Les entrepreneurs qui sont à ce niveau ne vendent pas le temps pour l’argent. Ils disposent plutôt de leur temps et n’ont pas de problèmes d’argent.

4. Le Quadrant des investisseurs

C’est le quadrant ultime de la liberté financière. Quand vous arrivez à ce niveau, vous avez assez d’argent pour investir dans d’autres entreprises. L’idée est de multiplier la fortune qu’on possède déjà. Il faut sans cesse chercher les opportunités d’affaires les plus prometteuses afin d’investir.

Pour résumer le reste du livre, selon Robert Kiyosaki, si votre objectif est d’atteindre la liberté financière, vous devez acquérir, une éducation financière et changer d’état d’esprit concernant la richesse. De manière générale, éviter de posséder des passifs (des choses qui vous font dépenser) et concentrez vous l’acquisition des actifs (des choses qui vous ramènent de l’argent).

Vous avez aimé ce résumé et vous voulez accéder à d’autres résumés de livres rares ? Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir gratuitement les prochains résumés de livres sur l’entrepreneuriat dans votre boîte mail.

Flèche_guide

Lire aussi :

10 clés pour réussir dans l’agrobusiness en Afrique, Loïc Kamwa

Résumé du livre : « La chèvre de ma mère », Ricardo Kaniama

10 vérités à savoir avant de se lancer dans l’entrepreneuriat

 

Laisser un commentaire